Bienvenue sur le forum de l'Ordre du Dragon Renversé / Benvenuto sul forum dell'Ordine del Dragone Rovesciato
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps d'une halte

Aller en bas 
AuteurMessage
aryanha

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Le temps d'une halte   Sam 26 Juin - 19:18

Les jardins…

Aryanha profitait de cette halte dans son voyage pour faire un détour par le château. La chaleur de ces derniers jours l’attirait dans les jardins où elle savait trouver quelque fraîcheur. Ce parc immense où l’on pouvait le matin admirer les oiseaux de vols où ils étaient exposer. Les lieux magnifiques qui restaient pittoresques sous leurs aspects diversifiés, choisis pour représenter chaque terre qui réunissait l’ordre.

La jeune femme laissait sa robe de soie bleue balayer le chemin de gravier qui la menait au milieu des jardins et de ses parfums envoûtants. Ses longs yeux d’ombre, où la prunelle a des lueurs d’azur, se penchaient sur un recueil ouvert entre ses mains. Sa bouche aux lèvres pleines semblait murmurer chaque mot lu avec intérêt. Sa coiffure restait simplement relevée pour le voyage, seul un cercle de perle fine paraît son front. Quelques boucles rebelles venaient parfois s’affoler devant ses lèvres. D’une main fragile, elle les repoussait pour continuer sa lecture en marchant, jetant parfois un œil sur ses pas hésitants.

La brise légère de cette fin de journée ensoleillée caressait ses épaules cernées par la robe. Elle leva enfin son regard sur les arbres qui s’étendaient le long de l’allée en écoutant le bruissement des feuilles.
Elle se plaisait dans ce château endormi pour la saison. Et au fond de son cœur elle espérait qu’il s’éveilla doucement mais sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roi-lezard

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Le temps d'une halte   Ven 9 Juil - 21:32

Le Baron de Montjoie, Monte Gaudio, comme on l'appellait parfois par delà les Alpes, se tenait non loin de là, dans l'ombre, profitant lui aussi de la mélodie apaisante que procuraient à ses oreilles les jardins en cette belle saison. Comme chaque jour depuis son retour, il se recueillait silencieusement face à la stèle fraîchement installée, au fond du parc, à peine envahie par quelques pousses de plantes et qui commémorait la vie et la mort de son épouse, la duchesse Victorinne, Dame qui s'était éteinte quelques semaines plus tôt, emportée par une terrible maladie dont la fulgurance avait empêché l'époux et sa promise de s'échanger quelque "au revoir" digne de ce nom. On ne pouvait dire que l'homme se recueillait pieusement, car messire Raoul avait perdu la foi. Celui qu'il avait nommé tant de fois par le passé "le Très Haut" était désormais refoulé à ses yeux, à près de six pieds sous terre, depuis qu'il avait osé trahir ses plus sincères espérances d'une vie simple et heureuse. Mais une petite lueur au fond de l'homme brillait encore, certaines choses restaient à accomplir.

Au même instant, lentement, alors que l'homme semblait retenir son souffle, l'arraignée tissait sa toile à l'ombre du mémorial, sur la terre grasse filait l'escargot, tandis que parmis les herbes hautes muait tranqillement le serpent.

" La vie doit continuer. " se disait néanmoins tristement le Stoïcien.

C'est alors que parmis le bruissement du vent dans les feuilles, il entendit le son provoqué par le pas léger de la jeune femme qui parcourait l'allée, et se tourna vers celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aryanha

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Le temps d'une halte   Lun 12 Juil - 21:15

Un soupir fusait de ses lèvres…la prose poétique qu’elle parcourait la laissait songeuse et l’emportait dans le déferlement de questions qui bouleversaient son existence. Lentement, les décisions prenaient formes mûries par des jours de réflexions. Sa robe bruissait à chacun de ses pas crissants sur l’allée. Abritée par le feuillage des tilleuls, acacias et autres arbres d’ornement qui par leur taille offraient une protection coutre la chaleur estivale qui sévissait, Aryanha offrait son visage à l’ombre douce des frondaisons cherchant l’air le plus frais qu’elle puisse découvrir.
Un mouvement l’étonna. Et, surprise, elle en serra le recueil contre sa poitrine. Elle ne s’attendait pas à rencontrer quiconque. Chassant en moins de deux son étonnement qu’elle remplaça par une expression plus avenante, elle s’exclama :


Baron !

Le Grand Maître de l’ordre se tenait là, devant elle, et dans son regard, elle lisait la profonde affliction qui l’accablait. Plus loin…la stèle. Elle ne sut que lui dire ne voulant pas accuser encore cette tristesse qui ne s’envolerait qu’avec le temps.
Sous la paupière abaissée à demi, elle crut y voir l’espace d’un instant une lueur d’espoir.

Laissez son âme s’éloigner…

Je vous attendais, voici quelque temps déjà, dans ces lieux où nombre d’entre nous se sont perdus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps d'une halte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps d'une halte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» DC ANTHOLOGIE : JLA – LA FIN DES TEMPS
» Votre Emploi du Temps année 2009/2010
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Que faire lorsque le temps est pourri !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Alentours du château - I dintorni del castello :: Jardins - Giardini-
Sauter vers: